Andorre est l’endroit rêvé pour ceux qui souhaitent vivre non loin de la France. Choisir la Principauté andorrane comme lieu de résidence principale offre la possibilité de partager des moments de loisirs et de relaxation très agréables. Par ailleurs, son système fiscal très attractif figure parmi les principaux atouts pour venir s’installer dans cette région. Cela dit, ce pays n’exige aucune restriction concernant les mouvements de capitaux et d’actifs. Mais avant de résider en Andorre, il est impératif de savoir les démarches à suivre pour réussir son déménagement, notamment l’importation de meubles et de véhicules dans la Principauté.

Les formalités à retenir avant de déménager en Andorre

Déménager dans la célèbre Principauté d’Andorre est de plus en plus intéressant. Beaucoup de ressortissants français et étranger souhaitent venir s’installer là-bas pour des raisons professionnelles ou bien personnelles. Cependant, certaines conditions sont à savoir pour réussir son déménagement. Par exemple, pour aller vivre en Andorre, on n’a pas à payer l’importation des meubles et d’autres effets personnels tant qu’ils ne sont pas neufs. En revanche, l’importation de voitures et d’autres engins à moteur est réglementée par la législation locale.

En effet, pour ceux qui souhaitent s’installer en Andorre avec leurs propres véhicules, ils sont contraints de se conformer à quelques obligations administratives. Parmi les principales règles, il faut que la voiture soit certifiée par la Norme Euro 5. Ensuite, le conducteur doit déclarer la procédure auprès du gouvernement d’Andorre et remplir des formalités administratives de déclaration d’importation de voiture dans la Principauté à la douane française et andorrane. Aussi, il faut faire la demande de changement des plaques d’immatriculation et d’une carte jaune (carte grise en France). Enfin, il est à rappeler que la souscription d’une assurance auto en Andorre reste obligatoire.

Les autres démarches à suivre pour bien s’installer en Andorre

S’expatrier dans un autre pays n’est pas du tout facile et nécessite plusieurs mois de préparation. Pour résider en Andorre, par exemple, il est impératif de régler plusieurs démarches administratives. Celles-ci restent valables dans la Principauté que dans son pays d’origine. Avant de trouver une résidence là-bas, il faut régulariser toutes les questions de fiscalité. Dès lors, l’intéressé doit informer les autorités fiscales de son changement d’adresse. Pour les pays disposant des accords fiscaux entre eux, l’expatrié est contraint de payer des impôts aussi bien dans son pays d’origine qu’en Andorre. Lors de cette étape, il est recommandé de se rendre dans les administrations fiscales nationales.

Sinon, on peut solliciter les services d’une entreprise professionnelle de déménagement en Andorre pour obtenir une aide dans ses démarches administratives. À titre d’information, avant de s’installer en Andorre, le futur résident doit d’abord trouver un logement. Pour cela, il vaut mieux opter pour les maisons et les appartements à proximité de la capitale d’Andorre-la-Vieille. Ici, les coûts du logement sont plus accessibles par rapport à ceux situés en périphérie. Les autres résidences hors des sentiers battus ou dans les autres villes se trouvent au cœur de la nature ou très proche des pistes de ski, telles sont les raisons de leurs tarifs manifestement remarquables.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *